Passer au contenu principal

La musique résonne au grand spectacle torontois du Programme musical des trois R 

La première importante bordée de neige à tomber sur Toronto cette saison n’a pas refroidi les ardeurs des vedettes qui ont pris part au concert qui a été présenté le 15 novembre dernier à Toronto en soutien du Programme musical des trois R. Intitulée Que la musique résonne, cette soirée de prestations en direct et de sets de DJ avait été organisée pour permettre d’accepter des dons d’instruments de musique, célébrer le programme et marquer la fin de notre collecte d’instruments dans le Grand Toronto et la région de Hamilton.

Le coup d’envoi de la soirée a été donné par la douce sonorité du DJ Justin Peroff, qui est l’un des artistes ambassadeurs du Programme musical des trois R. Actif depuis de nombreuses années dans l’industrie de la musique, cet artiste polyvalent a fait partie de plusieurs groupes, entre autres Broken Social Scene, et a joué de nombreux rôles professionnels, notamment comme gérant d’artiste, promoteur et comédien dans des productions télé hollywoodiennes et canadiennes. Justin Peroff est passé maître dans l’art de séduire un auditoire avec ses tables tournantes, et sa prestation sur disques de vinyle a démarré la fête en beauté.

L’animatrice de Que la musique résonne était la journaliste et communicatrice Garvia Bailey, qui est membre du Comité consultatif du Programme musical des trois R. Durant toute la soirée, cette professionnelle de talent a su tenir l’auditoire en haleine en soulignant l’impact que la musique peut avoir sur la vie des jeunes, rengaine qui a été reprise par les autres artistes en vedette, lesquels ont tous raconté comment un instrument de musique qu’on leur avait offert dans leur enfance avait changé leur vie.

Raha Javanfar a présenté la première prestation musicale de la soirée. Elle a interprété plusieurs airs de violon complexes tous plus bluesy et entraînants les uns que les autres, et elle a également raconté comment le parcours de sa vie et de sa carrière a été déterminé au moment où elle a manipulé un violon pour la première fois à l’âge de quatre ans. Elle dirige aujourd’hui un groupe du nom de Bad Luck Woman & Her Misfortunes. Musicienne et artiste, Raha Javanfar, qui est également bassiste et chanteuse, est une conceptrice primée d’éclairages et de projections.

La directrice générale du Programme musical des trois R, Sarah Hashem, s’est adressée aux spectateurs en leur rappelant que même si la soirée marquait officiellement la fin de la collecte d’instruments dans le Grand Toronto et la région de Hamilton, nous allions continuer d’en recueillir jusqu’au 30 novembre afin de pouvoir en faire encore plus pour les élèves ontariens. Nous remercions chaleureusement les propriétaires de nos centres de dépôt d’instruments de continuer de réserver un espace à notre programme durant deux semaines additionnelles. Si vous avez des instruments à donner, mais que vous êtes dans l’impossibilité de les apporter à l’un ou l’autre de nos centres de dépôt, veuillez contacter info@musiquecanadavousaime.com.

Suite à cette annonce, nous avons fièrement présenté pour la première fois en public la vidéo de notre première présentation d’instruments aux élèves d’une école de Lindsay, en Ontario. Elle met en vedette le batteur des Strumbellas, Jeremy Drury, lors d’une visite surprise qu’il a rendue aux élèves de l’école publique Central Senior de Lindsay, sa ville natale, pour leur faire don d’une de ses anciennes batteries.

Le second set de DJ de la soirée a été exécuté par Ian Campeau, alias DJ NDN, qui est un ancien membre fondateur du groupe A Tribe Called Red et qui travaille aujourd’hui comme activiste politique, DJ et musicien EDM. Dans ses activités de représentation, Ian Campeau combine l’art et l’activisme pour dénoncer le racisme et l’oppression et promouvoir la santé mentale. Membre du Comité consultatif du Programme musical des trois R, il a présenté lors du spectacle Que la musique résonne une prestation qui a réchauffé l’assistance.

La dernière prestation de la soirée fut celle de l’artiste pluridisciplinaire Domanique Grant, une interprète, auteure-compositrice, artiste et conférencière qui a séduit le public par ses prouesses vocales. Accompagnée par un guitariste et un harpiste, elle a raconté aux spectateurs comment le fait d’avoir été exposée à la musique dès son plus jeune âge a impacté sur le cours de sa vie.

Les artistes en vedette n’ont été que quelques-unes des personnes extraordinaires qui ont apporté au spectacle Que la musique résonne des instruments de musique dont ils tenaient à faire don au Programme musical des trois R, faisant ainsi de la soirée un franc succès. Nous remercions du fond du cœur tous ceux et celles qui ont fait don d’un instrument, qui ont permis que leur place d’affaires serve de lieu de dépôt pour les dons d’instruments, qui se sont produits dans le cadre de notre spectacle, qui ont passé le mot ou qui ont rendu service au programme de quelque autre manière que ce soit. C’est à vous tous et toutes que nous devons l’incroyable impact que le Programme musical des trois R promet d’avoir sur la vie des jeunes Ontariens et Ontariennes.